Des défibrillateurs pour les églises de Lantier et Saint-Donat

defibrillateurs-lantier-et-st-donat

Sur la photo: Les paroissiens de Saint-Donat étaient heureux de recevoir leur défibrillateur des mains d’Éric Busque de la Fondation médicale. Sur la photo, on reconnait aussi Luc Hamilton de Cardio Choc (fournisseur de l’appareil) et le curé Marc Richer.

La Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut poursuit son objectif de munir plusieurs églises et organismes de son territoire d’un essentiel défibrillateur cardiaque.

 Il y a quelques jours, c’était au tour des église de Lantier et Saint-Donat de recevoir leur défibrillateur. « On ne sait jamais lorsqu’un malaise pour survenir. C’est pourquoi ce don exceptionnel de la Fondation est fort apprécié », a mentionné le curé Marc Richer.

Le défibrillateur est un appareil électronique destiné à rétablir le fonctionnement cardiaque d’un patient. Inventé par un médecin en 1947, cet appareil a été conçu dans le but de sauver les patients lors d’un arrêt cardiaque. Son utilité a été prouvée en maintes reprises.

Incontournable

« Le défibrillateur est maintenant un incontournable. Ce geste rencontre d’ailleurs nos objectifs qui consistent à être plus prêt du patient en offrant de meilleurs services de proximité, de concert avec les groupes de médecine familiale (GMF), les hôpitaux, les CLSC, les COOP santé et les CHSLD du territoire », explique Daniel Desjardins, directeur général de la Fondation médicale.

Ce nouveau don porte à une quinzaine le nombre d’appareils distribués un peu partout sur le territoire. Quelques coops santé, plusieurs cliniques et des organismes ont profité d’un tel don par le passé.