Mikaël Kingsbury adore Sainte-Agathe, sa ville de naissance

je-suis-ne-ste-agathe

Un Lit Panda a été acquis grâce au premier événement « Je suis né à Sainte-Agathe » organisé par la Fondation. De gauche à droite le Dr Louis-Jean Deslauriers, Mikaël Kingsbury, Julie Thibodeau (maman de Mikaël), Nathalie Drouin (chef de l’Unité de naissances et périnatalité) et Annie-Claude Ménard (conseil d’administration de la Fondation). (CRÉDIT PHOTO MICHEL GUERTIN)

 

Un lit Panda grâce à son implication

Mikaël Kingsbury adore Sainte-Agathe, sa ville de naissance

Fierté et émotion, deux mots qui décrivent très bien la première édition du tout nouvel événement piloté par la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut baptisé « Je suis né à Sainte-Agathe ».

Le champion mondial et olympique Mikaël Kingsbury était l’invité spécial de cette première tenue dans le jardin du Pavillon Philippe-Lapointe de l’Hôpital Laurentien.  « Je suis toujours très fier de dire que ma ville de naissance est Sainte-Agathe-des-Monts, a lancé le sympathique athlète. Et je suis encore plus fier de m’impliquer pour une Fondation qui fait la différence ».

Cette implication, elle fera effectivement la différence car, grâce à Mikaël Kingsbury et à la Fondation, le bloc opératoire de l’hôpital agathois est maintenant équipée d’un Lit Panda qui améliorera considérablement les chances de survie des bébés en difficultés.

Le Dr Louis-Jean Deslauriers a expliqué que cette acquisition est fantastique car le Lit Panda s’avère fort utile à plusieurs niveaux d’intervention pour les bébés naissants. « Un bébé sur 10 nécessite des besoins particuliers et plus précis », rappelle le Dr Deslauriers.

Grand athlète, grand homme

La visite de Mikaël Kingsbury à Sainte-Agathe a permis de constater que ce super athlète est non seulement un champion incroyable mais aussi un grand homme.

Aimable avec tous les invités de l’événement, il a multiplié les poignées de main et les photos. Sa présentation et sa remarquable vidéo ont aussi provoqué énormément d’émotion tout en nous offrant une bonne leçon de vie.

« Sainte-Agathe est vraiment une superbe ville. Qui sait, peut-être que j’y viendrai m’y établir un jour. Je suis content de renouer avec mon ami Cédric Rochon qui a été mon co-chambreur sur l’équipe nationale. Cédric a été un coéquipier extraordinaire pour moi ».

Mikaël Kingsbury était accompagné de sa mère Julie Thibodeau qui a accouché de son désormais célèbre poupon le 24 juillet 1992 à l’Hôpital Laurentien. « Votre Unité des naissances est tout simplement remarquable. Je me souviens de l’avant-gardisme de cette unité et d’une équipe compétente et dévouée. C’est magique de revenir ici aujourd’hui pour un si bel événement », a dit Madame Thibodeau avec un sourire contagieux.

 

Un événement annuel

Le directeur général de la Fondation Daniel Desjardins souhaite faire de « Je suis né à Sainte-Agathe » un événement annuel. « Je suis comblé par la réussite de notre première et nous avons déjà des noms pour le futur », a-t-il précisé.

Cette idée originale revient à l’unique Rodger Brulotte, réputé analyste de sport et chroniqueur au Journal de Montréal. « Rodger m’a suggéré de rendre hommage aux personnalités natives de Sainte-Agathe et j’ai trouvé l’idée géniale. Je pense que la réussite de ce soir avec Mikaël donnera une grande crédibilité à notre nouvel événement », a terminé Monsieur Desjardins.

Rappelons que la Fondation médicale des Laurentides et des Pays-d’en-Haut s’est engagée à investir un million de dollars par année (2018 à 2020) dans les équipements et services de santé au bénéfice des résidents des 32 municipalités de son territoire.